Une chanson, une histoire : Ez ez dut nahi (France bleu Pays basque 31/01/19)

Clin d’oeil de la radio à notre ami Pierre Prouvèze sur France bleu Pays Basque pour son film mêlant Colette Magny et l’histoire des prêtres de Derio, avec au centre de cette enquête la chanson “Ez ez dut nahi”. Belle réussite !

31 janvier 2019 – Lien web (France bleu pays basque)

Colette Magny, égérie de la chanson contestataire des années 60, s’est intéressée à la révoltes des prêtres Biscayens et a chanté “Camarade Curé” sur les chants enregistrés au Séminaire de Dério. Le 4 Novembre 1963, 60 prêtres de Biscaye adressaient au pape un document dont ils attendaient une réponse claire et rapide. Voyant que Rome se refusait à leur répondre, ils entrèrent dans le Séminaire de Derio et y restèrent 25 jours. Au cours de ce séjour les chants ne faisaient pas défaut. Quelqu’un eut l’idée de les enregistrer. Colette Magny s’appropria “Ez ez dut nahi” en y clamant son adhésion à la cause de ces curés révolutionnaire. Pierre Prouveze a consacré un film à cette chanson.

(France bleu)

Aupa Peio !!!

Tournoi de Mus – 09/02/19

A l’issue de notre assemblée générale (14h au Cane Bière), aura lieu un tournoi de mus et en parallèle cours de basque.

Samedi 9 février, 15h au Cane Bière

Inscription (gratuite) jusqu’au jeudi 7 février. Si vous n’avez pas de partenaire, on s’arrangera pour en trouver un(e) ! Contactez-nous et/ou inscrivez-vous sur la liste suivante : https://framadate.org/tZ98vZlNagNJcHcX


Projection du film “Ez, ez dut nahi” à St Jean de Luz, 17/01/19

En plus d’être membre de la MEE, guitariste, chanteur et très patient lors de nos répétitions, Pierre Prouveze a réalisé un film enquête sur Colette Magny. Le film “Camarade-curé / EZ EZ DUT NAHI en allant sur les pas de Colette Magny au Pays-Basque, ou généalogie d’une chanson” sera projeté le jeudi 17 Janvier 2019 à 19 h au cinéma Le Select – avenue Victor Hugo – 64 500 St Jean de Luz.

Novembre 1968 ! Période franquiste, marquée par la répression sociale, culturelle, politique. En 1965, le concile Vatican II donnait un souffle nouveau de liberté évangélique. 60 prêtres de paroisses, du diocèse de Bilbao, se mobilisent en faveur d’une église libre, pauvre et proche du peuple.
L’originalité du film est qu’il part de Marseille avec Colette Magny, qui s’approprie le chant EZ, EZ DUT NAHI «non, je ne veux pas de cette civilisation-là » et considère ces “curés” comme des camarades. Ce film touche tous les milieux en quête d’un monde respectueux des droits de chaque peuple. Il est le fruit d’un long travail d’enquête, pour faire mémoire de ce combat unique et exemplaire.
Pierre Prouvèze, marseillais amoureux du Pays Basque, nous fait revivre ce pan d’histoire, en plongeant sa caméra d’amateur dans ce passé trop vite oublié.

Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas. Une projection sera organisée à Marseille dans les mois à venir…